Un peu d'histoire


 

C’est en 1921 que Mr Ratier, sous-préfet de Pontivy, imagine barrer le Blavet au niveau de l’écluse de Guerlédan, sur le canal de Nantes à Brest, pour installer une grande usine électrique.

 

 

Les travaux commencent en 1924 et la construction gigantesque constitue un défi pour les ingénieurs de l’époque. En effet, avant la Seconde Guerre Mondiale, il n’existe que quatre barrages de cette importance en France mais qui ne produisent pas d’électricité. Guerlédan est le 1er barrage construit en béton en France. Malgré les problèmes financiers et techniques imprévus, le barrage et l’usine sont inaugurés le 12 octobre 1930.


 

La création du lac entraîne l’immersion de 17 écluses ainsi que les maisons éclusières et les carrières d’ardoises nombreuses dans la vallée et coupe désormais le canal de Nantes à Brest en deux.

 

 

Le barrage hydroélectrique

Le barrage de Guerlédan est de type poids-béton d’une hauteur de 45 mètres et d’une longueur totale de 208 mètres. Il permet de constituer un lac d’une superficie de 300 ha, 12 km de long, 40m de profondeur au plus bas, 53 millions m3 d’eau…  Le complexe hydroélectrique de Guerlédan-Saint Aignan produit chaque année 15 MW soit l’équivalent de la consommation annuelle des habitants d’une ville comme Pontivy (15 000 habitants).

 

A découvrir, le Musée de l’électricité à Saint Aignan retraçant toute l’histoire du complexe hydroélectrique.



 
Nous sommes à votre écoute 02 96 28 25 17
Agence web Bretagne